Blog de Catherine Pierdat, auteure

5. oct., 2021

Le symbolisme du pavot

Plante hallucinogène et sacrée, le pavot est connu dès la plus haute antiquité pour ses effets soporifique, analgésique, et narcotique [1]. Les Grecs l’utilisaient en infusion. En 3000 avant J.-C., il est mentionné sur une tablette sumérienne, identifié par deux caractères cunéiformes qui signifient respectivement « plante » et « joie ».
 
Le sommeil, la nuit, la mort, et la renaissance

Le pavot symbolise le repos éternel. On le rencontre souvent, accompagné du lierre et du laurier, comme motif ornemental dans l’architecture funéraire. Il est aussi une image du cycle de la vie avec ses phases successives : la naissance (germination des graines) ; la maturité (fleur) ; la décrépitude et la mort (mort de la fleur qui annonce par les nombreuses graines de la capsule une résurrection assurée.)
C’est à partir de son suc, un latex blanc laiteux, que l’on obtient l’opium dont on extrait la morphine et l’héroïne. Le suc suinte des petites incisions faites à la surface de la capsule encore verte. Cette capsule est un attribut de Morphée, dieu des Songes dans la mythologie grecque, et fils d’Hypnos, dieu du Sommeil. Hypnos, Thanatos (dieu de la Mort), et Nyx (déesse de la Nuit) portaient des couronnes de pavots.

Suite de l'article