Blog de Catherine Pierdat, auteure

23. oct., 2021

Le symbolisme de l'if

Immortalité, longévité, sacerdotal / guerrier, poison.
 
L’if est un conifère de la famille des taxacées, non résineux. D’un bois très dur, à croissance lente, il peut vivre 1 000 ans et plus. Sa verdure permanente et sa longévité en ont fait un symbole d’Immortalité. On le rencontre dans les cimetières qu’il côtoie avec le cyprès. L’if est gardien des défunts. Il relie le monde des morts à celui des vivants. On le trouve également près des églises qu’il est censé protéger de la foudre [1]. Mais qu’on s’en souvienne, il garde en lui la mort. Ses graines contiennent un alcaloïde paralysant dont les celtes enduisaient les fers de lance et de flèche destinés à atteindre l’ennemi et à le blesser mortellement [2].
 
Mythologie grecque
Aux Enfers, l’if pousse avec le cyprès, le long des rives du Cocyte, affluent de l’Achéron. Les âmes des défunts qui n’ont pas eu de sépulture, errent pendant des siècles entre leur tronc et leur ombrage jusqu’à ce qu’elles reparaissent devant le tribunal infernal pour y être à nouveau juger [3].
Toujours dans le monde chtonien, les flambeaux des Erinyes, divinités infernales, sont constitués en partie de bois d’if [4].