Blog de Catherine Pierdat, auteure

3. déc., 2021

Symbolisme de la bouche

La bouche contient la langue et les dents. Elle est constituée de lèvres à l’extérieur. C’est de la bouche que sortent les sons, la parole, le verbe. Elle permet de souffler, de s’alimenter, de se désaltérer, de parler, de chanter, de rire, de crier, de hurler, de goûter. A la naissance, elle reçoit le premier souffle, le souffle de vie. A la mort, elle expulse le dernier souffle.
C’est le seul orifice de la tête qui soit unique. Les autres se regroupent toujours par deux : deux yeux, deux narines, deux oreilles.

La bouche est rouge, tant à l’intérieur (la cavité buccale) qu’à l’extérieur (les lèvres). La couleur de celles-ci peut être rehaussée par le rouge à lèvres. On l’appelle gueule lorsqu’elle appartient à un animal, cependant le cheval, par sa noblesse, déroge à la règle. Il est le seul quadrupède, nous dit l’Encyclopédie Diderot et d’Alembert, à qui on donne une bouche et non une gueule [1].

Il est à noter qu’en héraldique, le rouge se dit « de gueules », et lorsqu’un animal attrape un personnage dans sa gueule, on utilise le terme d’engoulant, c’est-à-dire, tenir dans la goule. Mais engoulant ne signifie pas toujours « avalant », aussi dans le cas de la guivre ou vouivre, le petit homme (enfant ou adulte) qui parait être « avalé » par le serpent est nommé dans le langage héraldique « issant », du vieux français isser qui signifie « sortir ». C’est pourquoi l’écu des ducs de Milan se blasonne ainsi : d’argent à la guivre d’azur mise en pal, torsée de sept tours, couronnée d’or, l’issant de gueules. L’homme en rouge sort de la gueule de la guivre. Cette dernière étant un symbole de la déesse Terre-Mère, elle régurgite le petit homme. Celui-ci ressuscite. D’un point de vue hermétique, il possède la couleur du soufre. Il sort de la terre humide, la matière première de l’œuvre alchimique.

En latin, la bouche, buca, possède la même étymologie que boucle et bouclier [2]. Elle évoque le cercle, le rond, l’O, ou, à l’opposé, la fente, la barre horizontale —. Associés, ces deux signes désignent le Sel en alchimie. On peut avoir la bouche en « cul de poule » et faire des ronds de fumée avec une cigarette.